Information

Les services communaux sont accessibles sur rdv uniquement au 010/68.72.11.
Contact : Service Population - Etat civil au 010/68.72.27 tous les jours par téléphone de 8h30 à 12h et de 13h à 16h (sauf le vendredi, en matinée uniquement) / Service Urbanisme au 010/68.72.11 les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h30 à 12h.

Budget 2023

Communiqué de presse du 21/12/2022

Chaumont-Gistoux

Budget 2023

Il est de coutume de proposer au Conseil communal de voter, en sa dernière séance de l’année, le budget pour l’exercice suivant. Document financier par excellence, il est le pilier central de la politique financière communale.

Et cette année 2023 sera marquée par plusieurs éléments déterminants. D’une part, inflation oblige, les dépenses de personnel augmentent de près de 10%, avec un accroissement de près de 787.000€ par rapport au budget initial de 2022. D’autre part les dépenses de transfert (CPAS, zone de police, zone de secours) augmentent de plus de 16%. Enfin, les dépenses de fonctionnement connaissent une croissance exceptionnelle à plus de 19% ! En cause, la crise énergétique que nous traversons et qui voient nos dépenses en électricité, gaz ou mazout tripler, voire quadrupler.

Pourtant, malgré les épreuves auxquelles nous sommes confrontés, le budget communal connait pour 2023 un boni. D’abord parce qu’au niveau des recettes de l’IPP, les communes percevront en 2023 quatorze mois de recettes au lieu de douze, adaptation de la comptabilité fédérale et de la loi comptable de 2003. Ensuite parce que, restrictions obligent, il a été demandé de veiller à serrer tous les boulons, à freiner les dépenses accessoires, à reporter des dépenses non urgentes.

Le budget ordinaire 2023 se termine avec 19.260.695,32 € en dépenses et 19.543.179,02€ en recettes, soit un boni de 282.483,70€. Il a été adopté par le Conseil communal à l’unanimité. Cela mérite d’être dit.

Le service extraordinaire, qui comprend des recettes ou dépenses qui ne sont pas destinées à se répéter dans le temps, a fait l’objet d’intéressants débats tant en commission communale qu’en Conseil.

Côté investissements, quatre gros dossiers. Sans doute le plus important, l’extension de l’école de Bonlez pour 2,7 millions d’€, subsidiés à hauteur de 569.000€. Des investissements pour des travaux énergétiques sont planifiés à hauteur de plus de 1,5 millions d’€, tous subsidiés. Des travaux d’égouttage et de voirie sont planifiés pour un montant qui avoisine le million d’€. Enfin, last but not least, une petite infrastructure sportive de quartier verra le jour dans le quartier du Bonly pour un montant de 451.887,73€, subsidiée à 70%.

Le service extraordinaire, d’un montant de 7.577.195,74 € a été adopté à la majorité des membres présents. Les financements sont prévus par emprunt, subsides et, dans une moindre mesure, sur fonds propres.

Pour le Collège communal,

Luc Mertens, échevin de l’information