Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Interdiction des ustensiles en plastique à usage unique

Interdiction des ustensiles en plastique à usage unique

Depuis le 1er janvier 2021, couverts, assiettes ou pailles, font partie de la liste des ustensiles en plastique à usage unique dont l'utilisation est interdite dans les établissements ouverts au public.

Chaque année, plusieurs millions de tonnes de plastique se retrouvent dans nos océans. Il est grand temps d’agir ! Mais comment ? La mise en place de bonnes habitudes, à différentes échelles, contribue à une réduction considérable des déchets plastiques. L’une de ces bonnes pratiques concerne la diminution importante de la production et de l'utilisation des ustensiles en plastique à usage unique.

Pour lutter contre cette pollution plastique, un arrêté du Gouvernement Wallon a pris effet le 1er janvier 2021. Couverts, assiettes ou pailles, font désormais partie de la liste des ustensiles en plastique à usage unique dont l'utilisation est interdite dans les établissements ouverts au public.

LES USTENSILES ET LES SECTEURS CONCERNÉS

Un ustensile en plastique à usage unique est un ustensile fabriqué entièrement, ou partiellement, à partir de plastique et qui n’est pas conçu pour accomplir plusieurs trajets ou rotations pendant son cycle de vie. Cela signifie qu’il ne sera pas réutilisé et jeté après une seule utilisation.

A l’opposé, un ustensile réutilisable a été conçu, créé et mis sur le marché pour pouvoir accomplir pendant son cycle de vie plusieurs trajets ou rotations en étant à nouveau réutilisé pour un usage identique à celui pour lequel il a été conçu.

Désormais, les établissement ouverts au public ne pourront plus faire usage de ces ustensiles en plastique. Notamment :

  • Les établissements HoReCa (restaurants, snacks, hôtels, brasseries, cafés, friteries, sandwicheries, etc.) ; 
  • Les cafétarias/cantines d’entreprises, cantines scolaires, cafétarias club sportif, etc.;
  • Les marchands ambulants (marchés, évènements, etc.) ;
  • Les biens et services fournis dans le cadre d’évènements, y compris les concerts et les animations culturelles ;
  • Les dégustations culinaires offertes aux clients dans certains magasin .

PLUS D'INFORMATIONS SUR LE SUJET 

LE 7e CONTINENT 

Dans les océans, les déchets plastiques se comptent par milliards. On en recense, dans certains endroits, jusqu’à 600.000 par kilomètre carré sur des zones énormes (environ 110 fois la surface de la Belgique). Ce phénomène est appelé « 7e continent de plastique ». Il s’agit en réalité d’une immense plaque de déchets composée non seulement de gros morceaux de plastique mais aussi et surtout d’une constellation de petits fragments, inférieurs à 5 millimètres.

Ces méga-dépotoirs maritimes, appelés gyres, se forment là où les courants marins de l’hémisphère nord, qui s’enroulent dans le sens des aiguilles d’une montre, et ceux de l’hémisphère sud, qui s’enroulent dans le sens inverse, forment d’immenses spirales. Les déchets qui flottent sur l’eau sont transportés par les courants et aspirés par le centre de la spirale pour ne plus jamais en sortir; 

Plus d'information sur le plastique dans les océans dans notre article "Le plastique dans la nature, c'est pas fantastique! " paru dans le Mag A n°2 "Tous concernés"