Attention

COVID-19 : Conditions d'accès à la maison communale

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Vivre à CG / Nature & Environnement / Forêts et espaces verts / Permis de végétaliser

Permis de végétaliser

Fleurir votre rue, votre quartier, la commune : participez !

Tout au long de l’année, l’équipe des Espaces verts gère les abords des écoles, des salles des fêtes et autres bâtiments publics, c’est-à-dire 17.054 m2 de pelouse, 1.137m de haies, 5.150 m2 de parterres et 330 arbres.

Ce n’est qu’occasionnellement que les jardiniers peuvent donc arroser les jardinières suspendues, désherber le pied des arbres, remplacer les fleurs fanées, créer des parterres fleuris …

Offrez plus de vie à votre quartier

Avec ses concitoyens, depuis plusieurs années déjà, la commune de Chaumont-Gistoux préserve et développe la biodiversité dans des espaces verts tels la roseraie installée au pied de la Maison communale, les Jardins partagés du ruisseau de Louvranges et les bacs et parterres à potager répartis sur tout le territoire.

Aujourd’hui, vous pouvez choisir de prendre soin d’un espace vert public proche de chez vous. Que cet espace soit une simple jardinière suspendue, un pied d’arbre ou de banc, un parterre au bout de votre rue …

Plusieurs formules vous sont proposées. Il s’agit de s’engager à :

  • Veiller sur les vivaces d’une jardinière (arroser régulièrement) ;
  • Désherber un parterre pour mettre en valeur les plantations ;
  • Semer ou planter des fleurs dans un bac de chicane (la commune vous fournit un kit de plantation) ;
  • Créer un parterre fleuri ou arboré (vous collaborez au choix des plantations) ;

Parce qu’il s’agit d’espaces publics cogérés avec des particuliers, chaque intervention passe par l’octroi d’un « permis de végétaliser » et la signature d’une convention qui permettent, avec le soutien des jardiniers communaux, d’investir les espaces verts publics en respectant les principes fondamentaux de la gestion différenciée (vous vous engagez à utiliser des plantes locales et mellifères, à ne pas recourir à des pesticides et à veiller à l’esthétique et à l’entretien des plantes … ). En tant que cogestionnaire, vous devenez ainsi le contact privilégié des services communaux pour cet espace vert parrainé.

Intéressé(e) ?
Prenez contact avec Bruno Cabuy, contremaître : YnJ1bm8uY2FidXlAY2hhdW1vbnQtZ2lzdG91eC5iZQ==.

A plusieurs, le geste est parfois plus simple ou plus spectaculaire. Vous pouvez donc encourager vos voisins à vous rejoindre : la participation à l’embellissement de votre environnement quotidien peut passer par une association telle un comité de quartier …