Attention

COVID-19 : Conditions d'accès à la maison communale

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Vivre à CG / Sécurité et prévention / Police
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Police

En juillet et août 2021, le bureau d'accueil local situé rue Colleau 2 à Gistoux est ouvert au public (accueil plaintes) les lundis et vendredis de 9h à 12h.
La permanence du mercredi de 15h à 19h est supprimée durant ces deux mois de vacances. L'accueil fonctionne toujours sans rendez-vous.
Au besoin, le bureau de police de Grez-Doiceau est accessible. Attention, les plaintes se font sur rendez-vous via le site internet de la zone de police (voir ci-dessous).
Accueil du lundi au vendredi de 08h à 12h et de 13h à 18h – le samedi de 9h à 13h.

Les communes de Grez-Doiceau, Chaumont-Gistoux, Beauvechain et Incourt sont regroupées en une "Zone de Police des Ardennes brabançonnes" placée sous l’autorité d’un Collège de Police constitué des 4 bourgmestres.

Le 1er février 2002, la fusion de la police communale et de la police fédérale (ex-gendarmerie) s’est concrétisée réellement à travers la création de 7 fonctionnalités de base :

  • l'accueil
  • le quartier
  • l'intervention
  • l'assistance aux victimes
  • l'ordre public
  • le service local de recherche
  • le service de circulation routière

web.png Règlement général de police

web.png Règlement de police relatif à la protection contre l'incendie et l'explosion

En cas d’urgence, vous êtes invités à contacter le n°101

Bureau d'accueil zonal

Chaussée de Wavre 107

1390 Grez-Doiceau

Tél. 010/23.27.77 ou 101

Fax : 010/23.27.78

Permanences :

  • du lundi au vendredi de 8h à 18h
  • le samedi de 9h à 13h

A partir du lundi 14.06.2021 tous les dépôts de plaintes à l'Hôtel de Police de Grez-Doiceau se feront uniquement sur rendez-vous (voir vidéo ci-dessous).

Les antennes de Proximité demeurent accessibles sans rendez-vous aux heures habituelles d'ouvertures de nos différents sites.

Le rendez-vous pourra être pris via ce lien (accessible à partir du 07.06.2021). 

  1. Cliquez sur "Prendre rendez-vous pour faire une déclaration ou faire acter une plainte en nos locaux" et ensuite appuyez sur ENVOYER
  2. Choisissez le fait pour lequel vous souhaitez déposer plainte.  Attention ! Un seul fait par rendez-vous.
    Par exemple : si vous faites une déclaration de perte de portefeuille, mais que vous souhaitez également faire une autre déclaration, vous devez enregistrer 2 rendez-vous.
  3. Choisissez une date et heure de rendez-vous.
    Attention : seuls les moments disponibles seront affichés. Si vous ne voyez plus une certaine date ou heure, c'est que cette plage horaire est complète.
  4. Complétez les Informations personnelles.
    Les champs marqués d'une  *  sont obligatoires. 
  5. Si vous avez rempli le champ avec votre adresse e-mail, vous recevrez une confirmation de votre rendez-vous par e-mail. Vous recevrez également un aperçu des documents ou autres informations que vous devez apporter avec vous.
  6. Si vous ne remplissez pas le champ de l'adresse e-mail, vous n'aurez pas de confirmation de rendez-vous. 
  7. En encodant votre adresse e-mail, vous recevrez également un rappel par courrier électronique. Grâce à l'e-mail de rappel, vous pouvez toujours modifier ou annuler votre rendez-vous.

ATTENTION !

  • Prendre un rendez-vous n'est pas la même chose que faire une déclaration en ligne. En d'autres termes, nous n'entamerons pas d'enquête sur la base des données complétées.  Il faudra effectivement venir au bureau de police, au moment choisi, pour faire votre déclaration / plainte et qu'elle soit effectivement enregistrée et que vous receviez directement après un numéro de procès-verbal. 
  • Si vous ne vous présentez pas, les informations fournies lors de la prise du rendez-vous ne seront pas traitées et nous ne reprendrons pas contact avec vous pour fixer un autre rendez-vous.

Par téléphone :

Vous n'avez pas Internet ou vous avez des doutes sur l'opportunité de déposer une plainte ? Dans ce cas, vous pouvez, bien sûr, contacter votre bureau de police locale par téléphone durant les heures d'ouvertures au 010 232 777.
Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller et, si nécessaire, de prendre rendez-vous pour vous.
Il est toujours possible de venir directement au commissariat, les priorités seront évaluées en fonction de la gravité et de l'urgence de la situation ; et compte-tenu des rendez-vous qui ont été pris.
En outre, nous tenons à souligner que les équipes d'intervention sont toujours prêtes 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. En cas d'aide urgente ou de situation suspecte, n'hésitez jamais et appelez le 101 !

Page Facebook

Site internet

Bureau d'accueil local

Rue Colleau 2

1325 Chaumont-Gistoux

Tél. 010/23.27.79

Fax. ZP AB général : 010/23.27.78

Email : enAuYWJAcG9saWNlLmJlbGdpdW0uZXU= (un commentaire peut être mentionné "à l'attention de l'inspecteur de quartier ...)

Permanences :

Deux accueils sont assurés, au sein du site de Chaumont-Gistoux, les lundi et vendredi matin de 9h à 12h et le mercredi de 15h à 19h.
En-dehors de ces plages-horaires, les plaintes seront systématiquement actées au sein de l'Hôtel de Police sis à GREZ-DOICEAU.

Les inspecteurs de quartier restent accessibles, du lundi au vendredi, via le GSM de service, pour rencontrer la population, dans le cadre de leurs missions de proximité.
Le numéro de GSM de la proximité de Chaumont-Gistoux est le 0476/077.841 (accessible durant les heures ouvrables). Un message peut être laissé et sera lu dès la prise de service suivante. Ce numéro n'est pas un numéro d'appel urgent !

Inspecteurs de quartier sur Chaumont-Gistoux :

  • Inspecteur Principal Benoït KICQ, chef de poste
  • Inspecteur Jean-François DEVALET
  • Inspecteur Fabian LERICHE
  • Inspecteur Nicolas DENEYS
  • Inspecteur Gaëlle DEFLORENNE

Inspecteurs de proximité

La mission première des inspecteurs de proximité est d’assurer une surveillance et une présence préventive dans leurs quartiers. Pour cela, ils doivent être le plus possible sur le terrain, en contact avec la population. Ils doivent apprendre à connaître les habitants qui doivent eux-mêmes les connaître. C’est une vraie relation d’écoute et de proximité. Les inspecteurs ont aussi un rôle de récolte d’informations (problèmes sociaux, sources d’insécurité, criminalité locale…) et doivent faire remonter vers les responsables communaux les demandes de la population. Il peuvent aussi être amenés à exercer une fonction répressive ou de médiation.

Missions de l'inspecteur de proximité

Activités opérationnelles

  • Exercer un contrôle préventif qui concourt à créer un sentiment de sécurité au sein de la population, en privilégiant la visibilité des fonctionnaires de police.
  • Détecter les sources d'insécurité ainsi que les éventuels foyers de criminalité et en aviser les services compétents.
  • Prêter une attention particulière aux comportements, agissements de certaines personnes à surveiller (libérés conditionnels, malades mentaux...).
  • Participer à des comités de quartier ou des comités d'accompagnement.
  • Exercer une surveillance aux abords des écoles.
  • Assurer des surveillances dans les quartiers, soit à pied ou avec des véhicules lents.
  • Recevoir les plaintes ou doléances des habitants et y apporter autant que possible des solutions concrètes.
  • Donner suite à certains appels sollicitant une intervention policière personnalisée non urgente et à caractère limité.
  • Effectuer les enquêtes de domiciliation auprès des nouveaux arrivants.
  • Effectuer les enquêtes en matière de détention d’arme.
  • Surveiller les festivités locales.
  • Veiller au respect des lois spéciales telles que celles relatives au commerce ambulant, à la protection de l’environnement, la chasse, le code rural, etc.
  • Recherches des infractions relatives au règlement général de police (incivilités).
  • Assurer les services d'ordre locaux lors des manifestations culturelles et sportives, etc.

Activités de conciliateur de quartier

  • Détecter et résoudre des petits conflits, jouer un rôle de médiateur.

Activités d'information ou de renseignement

  • Recueillir tout renseignement utile sur les spécificités et les problématiques intrinsèques d'un quartier.
  • Diffuser l'information générale destinée à la population et aux collectivités locales.
  • Faire remonter les demandes et les attentes locales vers l'autorité ou d'autres services compétents (fonction relais).
  • Détecter toute situation présentant un caractère inhabituel et assurer le relais de l'information vers les autorités administratives, judiciaires et policières et notamment de sécurité, salubrité et tranquillité publique.